Contact

Gainsbourg, l’interview qui brûle encore

En 1980, je l’ai rencontré deux fois rue de Verneuil pour le journal Le Soldat. Voici quelques brèves :

J'étais au 93è Régiment d'Infanterie ; il ne me manquait qu'un jour pour être déserteur, parce que je courais après les gonzesses.
Mon service militaire : je suis rentré comme buveur d'eau ; je suis sorti éthylique au dernier degré.

J'ai une filmographie absolument nulle parce que je n'ai joué que dans des films nuls.
Mon roman Evguénie Sokolov, c'est aussi une satire, un procès contre certains faiseurs de la peinture contemporaine. Actuellement, je pense que le génie du siècle c'est Francis Bacon ; pour moi, c'est lui qui restera ; j'en suis sûr.

Pendant 12 ans j'ai pratiqué la monogamie ; si je retourne actuellement à la polygamie, c'est par accident.

En ce moment, j'écoute plus rien parce que je suis saturé ; j'écoute le silence.
Je suis à vif, je suis exposé ; c'est pour ça que je manie le sarcasme comme une défense.
Je suis malade mental mais je structure mes délires ; sinon, c'est soit l'asile psychiatrique, soit le pistolet.

Pour écouter l’intégrale (24 mn) au format mp3 :

MP3 - 31.7 Mo


Site réalisé par Scup | avec Spip | Espace privé